Hijama en France : c’est désormais interdit !

par | Déc 11, 2023 | Santé | 0 commentaires

Hijama en France : Qu’est-ce que la Hijama ?

La hijama en France, également appelée cupping therapy, est une pratique médicale traditionnelle qui consiste à appliquer des ventouses sur des points spécifiques de la peau. Les ventouses sont créées en chauffant un bocal en verre ou un autre récipient, ce qui crée un vide qui aspire la peau dans la ventouse. Cela peut provoquer une petite quantité de saignement, qui est censée aider à éliminer les toxines et à améliorer la circulation sanguine.

La hijama est une pratique traditionnelle qui est utilisée depuis des siècles dans de nombreuses cultures différentes. Elle est censée être utile pour une variété de conditions, notamment la douleur, l’inflammation et la fatigue.

La hijama en Islam :

C’est une pratique qui a été recommandé en islam.

Le messager d’Allah صلى الله عليه وسلم dit : « Les meilleurs traitements de maladies que vous pouvez utiliser sont les verres à ventouses et l’encens indien » (hadith Boukhari 1967).

D’après Anas Ibn Malik (qu’Allah l’agrée), le Prophète صلى الله عليه وسلم faisait la hijama sur deux veines en bas du cou et entre les épaules et il faisait la hijama le 17 et le 19*.
(Rapporté par Tirmidhi dans ses Sounan n°2051 qui l’a authentifié et il a également été authentifié par Cheikh Albani dans sa correction de Sounan Tirmidhi) – *C’est à dire le 17e et le 19e jour du mois lunaire.

D’après Abou Houreira (qu’Allah l’agrée), le Prophète صلى الله عليه وسلم a dit: « Si il y a dans les choses par lesquelles vous vous soignez une chose qui est bonne alors il s’agit de la hijama ».
(Rapporté par Abou Daoud dans ses Sounan n°3857 et authentifié par Cheikh Albani dans sa correction de Sounan Abi Daoud)

D’après ‘Abdallah Ibn Mas’oud (qu’Allah l’agrée) : Le Prophète صلى الله عليه وسلم a informé que la nuit de l’ascension nocturne, il n’est pas passé près d’un groupe d’anges sans qu’ils ne lui disent: Recommande la hijama à ta communauté.
(Rapporté par Tirmidhi dans ses Sounan n°2052 qui l’a authentifié et il a également été authentifié par Cheikh Albani dans sa correction de Sounan Tirmidhi)

La hijama est recommandée en islam pour traiter une variété de conditions, voici une liste non exhaustive  :

  • Les maux de tête et les migraines
  • Les douleurs dorsales et articulaires
  • Les problèmes respiratoires
  • Les problèmes digestifs
  • Les problèmes de peau
  • Les problèmes de circulation
  • Jambes lourdes
  • Diabète et cholestérol
  • Douleurs musculaires

Pourquoi la Hijama en France est interdite ?

Jusqu’ici la hijama en France était autorisée, mais elle était déjà soumise à certaines restrictions.

La hijama humide, qui consiste à appliquer des ventouses sur la peau et à effectuer de petites incisions superficielles, était autorisée, mais elle ne pouvait être pratiquée que par un médecin ou un professionnel de santé qualifié.

Elle est considérée comme une pratique médicale et elle est donc soumise à la réglementation en vigueur. Cette réglementation exige que la hijama humide soit pratiquée par un professionnel de santé qualifié, qui dispose des compétences et des connaissances nécessaires pour effectuer cette pratique en toute sécurité, autrement dit, il n’y a qu’un médecin qui est en droit de le faire.

Mais depuis ces dernières heures, on entend sur les réseaux sociaux que même les médecins sont dans l’interdiction de pratiquer, en utilisant l’article L4161-1 du Code de la santé publique, la hijama en France est jugée désormais comme exercice illégal de la médecine.

Que risque celles et ceux qui pratiquent la Hijama en France ?

Les conséquences peuvent être graves.

En France, la pratique de la hijama humide ou même sèche sans autorisation est punie d’une peine de trois ans d’emprisonnement et de 45 000 euros d’amende. Cette sanction est prévue par l’article L. 4161-1 du Code de la santé publique.

Cette sanction est applicable à toute personne qui pratique la hijama humide et sèche, qu’elle soit médecin, paramédical ou non professionnel de santé.

La sanction peut être prononcée par le tribunal correctionnel.

La hijama est considérée comme une pratique médicale car elle comporte des risques pour la santé. En effet, la pratique de la hijama humide peut entraîner des complications, telles que :

  • Des saignements excessifs
  • Des infections
  • Des ecchymoses
  • Des lésions cutanées
  • Ces complications peuvent nécessiter une prise en charge médicale.

Il est important de la faire pratiquer par des professionnels de la santé mais l’interdire aux médecins n’est pas non plus  une bonne solution pour cette pratique qui aide énormément de personne.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Découvrez d’autres articles

Alarme anti-agression : Comment se protéger en 2024 ?

5 raisons pour lesquelles une alarme anti-agression personnelle est essentielle dans notre monde moderne Dans notre monde moderne, la sécurité personnelle est plus importante que jamais. Les...

La charge mentale et ses conséquences pour la santé

La charge mentale des femmes et les conséquences au niveau de la santé La charge mentale est un concept qui désigne la responsabilité mentale de gérer les tâches quotidiennes et les relations...

J’ai été victime d’un pervers narcissique : Témoignage

Victime d'un pervers narcissique : Mais c'est quoi un pervers narcissique ?Le pervers narcissique a une obsession pour sa propre personne et cherche constamment à être admiré et valorisé par les...